Nos projets à travers le monde

Cap-Haïtien, Haïti
SOS Villages d'Enfants

HAITI – Contribuer à la concrétisation des droits de l’enfant

2021

Contexte

En Haïti, les enfants, qui représentent la moitié de la population totale du pays, sont particulièrement vulnérables. Beaucoup évoluent dans un cadre instable, trop peu protecteur.

Dans le département du Nord les enfants du Nord, où les taux de pauvreté est plus élevés, y sont encore davantage exposés.

Pour assurer aux enfants un environnement protecteur et stable au sein de leur famille, il est nécessaire de répondre à ces différents enjeux et d’accompagner les familles pour leur permettre de répondre aux besoins de base matériels, affectifs, sanitaires et pédagogiques de leurs enfants. C’est pour ces motifs qu’a été élaboré le projet DEPARE – Droits de l’Enfant via une PArentalité REsponsable auquel a voulu prendre part la Fondation Sancta Devota.

Zone(s) d’intervention du projet :

Haïti, Département du Nord, Cap Haïtien. Six zones d’intervention : Madeline, Petite Anse, Bodin, Galman, Desplantes et Vertière.

Bénéficiaires directs : 5 250 personnes dont 3 150 enfants

Bénéficiaires indirects : 71 000 habitants des 6 localités d’intervention du projet, dont 15 000 enfants

Objectif : Contribuer à la concrétisation des droits de l’enfant en Haïti.

Actions et résultats

1-  L’accès à la protection de l’enfance et aux services juridiques et administratifs de l’Etat et de la société civile est amélioré pour 15 000 enfants, filles et garçons, et leurs familles dans les six localités du projet.

2-  3 150 enfants, filles et garçons, vivent dans un cadre de vie stable, protecteur et affectueux.

3-  1 000 familles (3 000 enfants, filles et garçons) renforcent leur résilience aux chocs environnementaux, sanitaires, monétaires ; maitrisent leurs dépenses et leur planification familiale et améliorent leurs ressources vivrières et économiques

Partenaires : Agence Française de Développement (AFD) ;  Institut de Bien-Être Social et de Recherches (Haïti) ;  Campus Henry Christophe de l’Université d’Etat d’Haïti à Limonade  ; Union Nationale des Maisons familiales rurales d’éducation et d’orientation  (Haïti) ; Entrepreneurs du Monde (EdM)  ; Asosyasyon Fanm Soley Dayiti (AFASDA).

Contact : SOS Villages d’Enfants – www.sosve.org