Nos projets à travers le monde

Pakbeng, Laos
Pédiatres du Monde

Laos : Apport de l’imagerie médicale : achat d’un échographe

Contexte

Le Laos serait le 3ème pays du monde où les enfants malades ont le plus de risque de mourir pour les raisons suivantes :

  • L’isolement géographique des populations et le manque d’infrastructures ;
  • La limitation saisonnière pour voyager sur de mauvaises routes ;
  • Le manque de moyens de transport, ou d’argent pour le payer ;
  • Les priorités familiales d’activités de subsistance et autres responsabilités au foyer ;
  • La faible connaissance des exigences sanitaires de soin prénatal ou des services disponibles ;
  • La barrière psychologique de la mixité ethnique, avec souvent des minorités ethniques ne parlant pas Lao ;
  • La pénurie de médecins compétents (la formation des soignants est une des activités prioritaires du dernier plan stratégique de développement lao 2016-2020).

Le district de santé de Pakbeng qui compte 32 060 habitants, dont 6 692 entre 15 et 45 ans. Il comprend l’hôpital communautaire de Pakbeng et 6 dispensaires. Un dispensaire couvre 7 à 9 villages. Le district de santé enregistre une moyenne de 1000 grossesses par an, dont seulement environ 40% d’accouchements en présence d’un personnel de santé (hôpital ou dispensaires), les autres à domicile (avec les matrones des villages).

Zone(s) d’intervention du projet :

Hôpital communautaire de Pakbeng, District de santé de Pakkeng (Laos).

Bénéficiaires directs : : environ 1 000 femmes enceintes / par an  et  11 000 enfants.

Bénéficiaires indirects : 32 060 habitants.

Objectifs :

  • Amélioration de l’environnement local permettant la réalisation des soins dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité ;
  • Inciter par l’imagerie médicale à un meilleur suivi de grossesse et à un accouchement en milieu médicalisé.

C’est dans la réponse à ces objectifs que s’inscrit l’achat d’un échographe portatif financé par la Fondation Sancta Devota. L’hôpital de Pakbeng ne disposant d’aucun moyen d’imagerie médicale.

Résultats :

  • Augmentation du nombre de femmes ayant eu les 4 consultations anténatales ;
  • Toutes les femmes enceintes suivies à l’hôpital de Pakbeng auront eu 3 échographies pendant leur grossesse ;
  • Augmentation du nombre de complications anténatales dépistées pendant la grossesse ;
  • Augmentation du nombre d’accouchements à l’hôpital.

Partenaires : Fondation Anne-Marie Moreau (sous l’égide de la Fondation de France) ; Fondation HR Path ; Les Médecins de Chinguetti Pakbeng ; Autorités administratives locales.

Contact : Pédiatres du Monde –  www.pediatres-du-monde.org